Naturopathie

Un changement de saison réussi avec la naturopathie !

L’immunité fragilisée à l’intersaison

Nous sommes nombreux à constater les effets du passage à la période automnale sur notre organisme, avec différentes manifestations :

  • Sur notre moral : légère irritabilité, signes de dépression saisonnière…
  • Sur notre forme : fatigue croissante, perte de cheveux…
  • Sur notre immunité : fragilisation, sensibilité accrue aux virus…

Alors pourquoi sommes-nous plus vulnérables lors des changements de saisons, et particulièrement lors de l’entrée dans la saison froide ?

Des chercheurs ont montrés l’influence du changement de saison sur l’organisme, en analysant nos globules blancs, représentants de notre système immunitaire qui devient plus actif lors du passage à la saison hivernale dans nos régions de l’hémisphère Nord : lutte contre les maladies, refroidissement etc… En effet le système immunitaire est plus pro-inflammatoire dans l’hémisphère Nord en hiver, alors qu’il est constaté que dans les pays où il fait chaud toute l’année, cette tendance pro-inflammatoire se manifeste surtout lors de l’arrivée de la saison des pluies et des maladies qu’elle peut apporter.

2nd raison qui explique pourquoi nous devons soutenir notre système immunitaire lors du changement de saison, le dérèglement de notre rythme circadien : le rythme circadien est notre rythme biologique sur 24H, influencé par l’alternance jour / nuit. En automne puis en hiver, les jours raccourcissent et les températures baissent progressivement. Le manque de lumière, la fragilisation de nos défenses immunitaires et la perturbation de notre horloge interne sont étroitement liés, et nous rendent plus vulnérables lors de ce passage à la nouvelle saison.

Sans oublier les facteurs exogènes qui nous impactent : pollution, alimentation, stress de la rentrée…. Différents facteurs entrent en ligne de compte, et une préparation solide à l’arrivée de l’automne et de l’hiver permet de relever le défi d’un changement de saison réussi.

Les bons réflexes à adopter

  • Prendre l’air, s’oxygéner et s’exposer visage et bras au soleil 20 minutes par jour pour synthétiser la vitamine D.
  • Maintenir une activité physique, pour rester en forme et sécréter les hormones du bonheur : une marche rapide peut être réellement bénéfique pour votre organisme et votre moral. Les sports d’endurance comme la natation ou la course à pied vous aideront à booster votre système immunitaire ! Envisager aussi le yoga pour bougez, respirez, méditez !
  • Soigner son alimentation et manger de saison : veillez à avoir une alimentation saine et équilibrée pour aborder ce changement de saison en restant en forme. Limitez les aliments transformés et pensez aux fruits et légumes de saison frais pour faire le plein de vitamines !
  • Prenez également l’habitude de consommer régulièrement des aliments pour booster nos défenses immunitaires : de l’ail (détox, anti-infectieux large et aussi pré-biotique), du kéfir (soutien de l’immunité et pré-biotique naturel), du ginseng, du gingembre, du chocolat noir riche en magnésium, des fruits à coque…
  • Dormir suffisamment : pour aider notre cycle circadien à se recaler à l’automne. Le soir, privilégiez un repas léger si possible 2h minimum avant d’aller s’allonger pour la nuit.

  • Réduire le niveau de stress et garder le moral : méditation, yoga, techniques respiratoires ou tout simplement du repos avec un bon livre !

Envisager une cure de saison

L’objectif d’une cure saisonnière et d’alléger l’organisme (toxines, déchets métaboliques…) et lui permettre de retrouver toute sa force vitale, pour rester dans une dynamique de santé optimale. Notre organisme sera ainsi plus résistant face aux changements de la météo et à leurs impacts sur notre horloge interne. La cure va aider notre organisme à se recharger et à être plus offensif face aux affections hivernales, les changements de saisons étant ainsi les moments les plus opportuns pour envisager une cure et soutenir l’organisme.

Et les bénéfices des cures détox saisonnières sont nombreux :

  • Gain de vitalité,
  • Immunité boostée,
  • Teint plus lumineux,
  • Amélioration du transit,
  • Réduction des signes d’irritabilité…

Il existe différents types de cures de saisons, allant de la monodiète saisonnière, aux cures de jus de légumes crus ou de bouillons ou des cures drainantes en préparation de l’hiver… Il est préconisé d’utiliser des fruits et légumes de saisons, biologiques et de conserver la peau après les avoir lavés soigneusement. Attention cependant à la crise curative, et au degré de votre force vitale avant d’entamer une cure détox : n’hésitez pas à vous faire accompagner par votre naturopathe notamment lors de votre première cure et rappelez-vous, jamais de cure détox si vous êtes enceinte, il existera d’autres méthodes douces pour booster votre système.

Des conseils ciblés pour booster le système immunitaire

En phytothérapie :

  • Le thym, le romarin, ou le citron, seront vos alliés !
  • Vous pouvez aussi utiliser les rhizomes et épices qui permettent de booster le tonus : infusion de gingembre, de curcuma, ou cannelle (anti-bactérienne)….
  • Ajouter de l’ail à volonté dans vos plats pour renforcer votre immunité.
  • Envisager aussi l’échinacée ou l’extrait de pépin de pamplemousse, en prévention aussi bien qu’en cas d’affections légères, pour augmenter votre résistance ou permettre d’alléger la durée des symptômes si vous commencez à vous sentir patraque.

L’aromathérapie :

  • L’huile essentielle de Ravintsara : la reine de l’immunité ! Elle est efficace pour les affections de la sphère ORL (angine, grippe,…), l’immunité faible, la fatigue nerveuse ou physique. Elle stimule l’immunité de façon exceptionnelle en stimulant les glandes surrénales, des organes essentiels dans la réponse immunitaire. Par voie cutanée, orale, respiratoire ou en diffusion pour assainir les pièces : par exemple 15 minutes dans une chambre, puis aérer 10 / 15 minutes et la pièce est assainie.
  • Pensez aussi aux bonnes associations : l’Eucalyptus radié est anti-frilosité, le Gingembre est anti-fatigue, et le Laurier noble efficace pour les grippes, virus, bactéries, rhumatismes, douleurs, mucosités, toux… et stimule l’immunité.
  • Gardez toujours en tête les précautions de base pour l’usage des huiles essentielles ou demandez conseils à un professionnel qualifié.

Les produits de la ruche :

  • Propolis, miel, gelée royale sont excellents pour l’immunité : par exemple, prenez une cuillère à café de miel par jour (non chauffée et non trempée dans les thés ou infusions).
Conseil : « recette » de préparation au miel infusé au curcuma pour l’immunité : 1 à 2 c. à soupe de poudre de curcuma bio pour 50 g de miel (ou râper des rhizomes de curcuma). Consommer quotidiennement une c. à café.

L’utilisation du Neti en prévention pour dégager les sinus :

Le Neti (aussi appelé Lota) peut être utilisé en prévention au changement de saison, pour nettoyer et assainir les sinus : tous les jours pendant une semaine (à réaliser au minimum 30 minutes avant de sortir et de s’exposer au froid), avec de l’eau tiède et du sel (tester la température sur le dos de la main). Puis une fois par semaine en entretien.

Neti en porcelaine

J’espère vous avoir donné toutes les clés pour un changement de saison réussi, et pour aborder l’automne puis l’hiver avec sérénité. Je vous encourage à aller profiter des dernières belles journées pour sortir vous oxygéner et si le ciel est nuageux à venir faire une séance de yoga pour mettre du mouvement dans votre corps et apaiser l’esprit !

Bel automne à toutes et à tous !

3 réflexions au sujet de “Un changement de saison réussi avec la naturopathie !”

  1. Bonjour,
    Merci pour tous ces conseils ! j’ai une fille de 4 ans qui est souvent enrhumé puis je lui donner des gouttes d’huiles essentielles d ‘extrait de pépin de pamplemousse en prévention ? quantité ? avez vous peut être un produit à me conseiller ?
    D’avance merci
    Alexandra (patiente au cabinet de votre maman)

    1. Bonjour Alexandra,
      Merci pour votre message. L’extrait de pépin de pamplemousse n’est pas une huile essentielle et vous pouvez en effet l’utiliser pour votre fille, avec un nombre de gouttes adapté. Pour une enfant de cet âge, vous pouvez par exemple lui donner 5 gouttes 3 fois par jour, mais cela dépendra de la concentration du produit que vous achèterez. Je vous invite à m’envoyer un mail (espace.annaga@gmail.com) pour plus de précisions quand vous vous serez procuré le produit et nous pourrons en rediscuter ensemble. Belle semaine à vous et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *